Quel vin choisir pour préparer un vin chaud ?

Du vin rouge

Boisson traditionnelle en période d’hiver, notamment la veille de Noël, le vin chaud remonte à l’époque de l’empire romain. Pour le réussir, il faut se servir de vins spécifiques

Du vin rouge


On concocte généralement le vin chaud à base de vin rouge. En y ajoutant du sucre, des fruits et des épices, on perfectionne son goût, la raison de sa renommée jusqu’à l’époque actuelle. Pour cela, il n’est toutefois pas question de se servir d’un mauvais vin, car ces ingrédients ne réussiront pas à cacher ses défauts. Il est donc conseillé d’ opter pour un simple vin de table. L’idéal est de le choisir de moyen tannique et non riche en tanins au risque de le voir avec un goût un peu trop puissant, nécessitant d’y ajouter un peu trop d’eau et de sucre. Il faudrait donc en prendre un litre et le faire chauffer sur feux doux avec trois cuillères à soupe de miel. Y ajouter ensuite les tranches d’une orange et d’un citron, en plus de deux bâtons de cannelle. Y inclure deux fleurs de badiane, une demi-gousse de vanille et trois clous de girofle. Chauffer le tout ensemble, puis refroidir à l’air ambiant et ne réchauffer qu’au moment de servir.

Du vin blanc aussi

On peut aussi préparer du vin chaud avec du vin blanc, le tout étant de savoir l’agrémenter pour en obtenir un goût exquis. Dans ce cas, il faut le choisir doux, du genre muscat, pinot gris, gewurztraminer ou, pourquoi pas, sauternes. Ils y apportent en effet la douceur recherchée grâce à leurs caractéristiques moelleuses et liquoreuses, tout ce qu’on veut retrouver dans un vin chaud. En procédant comme on fait habituellement avec le vin rouge, on arrive aisément à en obtenir un goût exquis, n’ayant rien à envier à celui habituellement composé de vin blanc.

Quel vin choisir pour préparer un vin chaud ?